Dans cette section, vous trouverez quelques apports théoriques, des vidéos et des fiches méthodologiques pour aborder la question de la bonne distance / bonne proximité dans la pratique des travailleur·euses de jeunesse.

 

Nous proposons quatre ressources différentes :

1.Nos textes théoriques présentent le contexte conceptuel et méthodologique sur lequel nous avons construit nos outils pédagogiques pratiques. Vous trouverez ici une brève introduction à notre conceptualisation de la « bonne distance », comment elle est liée aux différences culturelles et quels sont ses défis. Nous vous proposons également une brève introduction de nos deux piliers méthodologiques : « arc-en-ciel de désirs » et « travail de processus ».

2.Le « plan de l’atelier » vous montre un ensemble possible d’activités que nous avons testées.

3.Vous pouvez consulter nos vidéos qui illustrent l’ensemble de l’atelier (« parcours d’apprentissage ») et trois activités : « distance de sécurité », « ce qui me dérange » et « rôles d’habitant ».

4. Vous pouvez également utiliser notre matériel pour créer vos propres ateliers afin de développer vos compétences relationnelles. Les fiches méthodologiques vous donnent les informations nécessaires pour réaliser ou adapter les activités que nous avons développées

Les relations sont créées par le processus de différentes interactions, et dans toutes nos relations nous trouvons la même dynamique de rapprochement et d’éloignement de l’autre. Par ce processus, nous négocions la distance ou la proximité appropriée entre nous. Les résultats finaux ou les phases d’une telle négociation peuvent même avoir une représentation visuelle. Aron et al proposent les images ci-dessous pour illustrer les différents degrés d’intimité, décrits comme « l’inclusion de l’autre dans le soi. » Pour en savoir plus : lien vers le pdf

Arc-en-ciel des désirs

L’arc-en-ciel des désirs est l’une des branches du Théâtre de l’opprimé·e. A travers le RoD, Boal utilise une configuration spécifique d’outils du TO (théâtre d’images, jeux, théâtre forum, etc.) pour aider les individu·es et les groupes à dévoiler, explorer, analyser et trouver des alternatives aux oppressions intériorisées, aussi appelées flics dans la tête. Boal soutient que les oppressions intériorisées sont inconscientes, mais qu’elles ont des manifestations visibles sous la forme de troubles individuels et sociaux, tels que la dépression, la solitude, le désespoir, l’incapacité à communiquer, ou encore la fragmentation sociale parmi d’autres obstacles, afin de surmonter les oppressions systémiques qui se manifestent d’une manière ou d’une autre dans nos sphères personnelles. Pour en savoir plus : lien vers le pdf

Processus de travail

La psychologie du travail ou psychologie orientée processus est une méthode fournissant un modèle qui intègre et utilise les contributions de diverses disciplines pour faciliter la transformation et la croissance des groupes individuels et collectifs. Le travail de processus se concentre principalement sur le développement d’un état de conscience en aidant les individu·es et les groupes à réaliser comment ils/elles perçoivent et vivent leurs expériences, à apprendre à changer leur approche et à trouver les informations qui ne sont pas remarquées ou qui marginalisent et donc limitent la capacité de réponse d’une personne. Pour en savoir plus : lien vers le pdf

Vous trouverez ici un parcours d’apprentissage de 20 heures qui convient pour développer la conscience de soi et les compétences nécessaires aux animateur·rices de jeunesse afin de négocier une bonne distance et une bonne proximité avec les jeunes.

20’ / 40’ Accueil

Arrivée des participant·es, présentation de l’atelier et des animateur·rices. Activité « brise-glace » au choix.

10’ / 20’ Rituel

Établissez un rituel avec les participant·es pour commencer chaque session. Cela permet aux participant·
es de se connecter aux autres et se mettre en condition pour l’apprentissage. Les exemples de rituels peuvent être un cercle de partage de 5 minutes exprimant qui nous sommes / comment nous nous sentons – vous pouvez aussi le faire en proposant un ensemble de mouvements sans paroles. Vous pouvez proposer un rituel, ou en construire un ensemble.
Vous pouvez être aussi créatif·ive que vous le souhaitez, pour autant que le groupe soit à l’aise et engagé.

30’ / 45’ Échauffement

Activité pour briser la glace, exercices d’échauffement et/ou activités de consolidation du groupe, au choix.
Ce peut être un moment adéquat pour parler des attentes du groupe (à la fois des participant·es et des animateur·rices) par rapport à l’atelier.

40’ / 90’ Présentations inversées

Cette activité de présentation et de consolidation du groupe aide les participant·es à faire connaissance, tout en réfléchissant sur l’identité, la diversité et la représentation.

60’ / 60’ Perception de soi

Réfléchir sur la perception que nous avons de nousmêmes est essentiel pour comprendre la façon dont nous nous comportons avec les autres. Cet exercice nous aide à explorer les aspects connus de nousmêmes et à en découvrir de nouveaux.

60’ / 60’ Les micro-contextes

Dans quelle mesure sommes-nous conscient·es de nous-mêmes (notre corps, nos identités, notre façon de communiquer, etc.) et de l’impact que nous avons sur les autres ? Cet exercice nous aide à explorer la façon dont notre corps réagit à différents contextes.

 

5’ / 5’ Rituel

Répétez le rituel établi au début de la journée, ou créezen un nouveau spécifique à la clôture des sessions.

 

30’ / 30’ Rituel et échauffement

Rituel créé lors de la première journée et échauffement, activité pour briser la glace ou pour consolider le groupe, au choix.

45’ / 60’ Le voyage imaginaire

En binôme, les participant·es se guideront mutuellement (uniquement avec des sons et des mouvements)
à travers un parcours personnel : une journée de travail avec les jeunes. Cette activité nous aide à réfléchir collectivement à prendre conscience de nos comportements en relation avec les autres (bénéficiaires) dans nos contextes professionnels.

45’ / 60’ Le petit et le grand rêve

Le rêve et le cauchemar se concentrent sur nos désirs et nos défis dans notre travail avec les jeunes.
Nous explorons ces polarités pour attirer l’attention sur différents éléments qui peuvent être utiles dans notre quotidien professionnel.

 

90’ / 90’ Créer une activité (Partie I)

En tant qu’animateur·rices de jeunesse, il est important de savoir comment concevoir des activités qui soient pertinentes et utiles pour nos groupes. Cette activité se concentre sur le développement de cette compétence. La tâche ? Créer une activité brise-glace amusante et inspirante qui nous aide à créer l’ambiance nécessaire pour travailler avec nos groupes
dans un environnement confortable et sécurisant.

 

40’ (uniquement pour le hors-ligne) Essai d’activité

Choisissez deux des brise-glace créés par les participant ·es dans “Concevoir une activité (Partie I)” pour les jeunes afin d’assurer une bonne proximité.
Réfléchissez ensemble à ce qui a fonctionné et à ce qui doit être révisé, ainsi qu’aux éléments à prendre en compte lors de la mise en place de l’activité avec les jeunes.

10’ / 35’ Débriefing

En cercle, prenez quelques minutes pour vérifier comment vont les participant·es, quels sont leurs sentiments et abordez les questions ou préoccupations qui ont pu surgir lors des premières sessions.

5’ / 5’ Rituel

Répétez le rituel de clôture de la veille.

30’ / 30’ Rituel et échauffement

Rituel créé lors de la première journée et échauffement, activité pour briser la glace ou pour consolider le groupe, au choix.

40’ / 40’ Essai d’activité

Choisissez deux des brise-glace créés par les participant es dans “Concevoir une activité (Partie I)” pour les jeunes afin d’assurer une bonne proximité.
Réfléchissez ensemble à ce qui a fonctionné et à ce qui doit être révisé, ainsi qu’aux éléments à prendre en compte lors de la mise en place de l’activité avec les jeunes.

50’ / 60’ Distance de sécurité

Cet exercice basé sur des mouvements permet aux participant·es de ressentir les tensions générées par la proximité et la distance dans leurs relations avec les autres. Les participant·es feront l’expérience et réfléchiront à ce que signifie pour eux/elles la distance avec laquelle ils/elles se sentent à l’aise et en sécurité.

30’ / 45’ Faire les choses en grand

Avec cette activité, les participant·es feront l’expérience d’utiliser leur corps et leur voix de manière théâtrale pour expliquer quelque chose qui est important pour eux/elles. Cet exercice aidera les animateur·rices de jeunesse à prendre conscience de la manière dont ils/elles sont en relation avec les autres.

25’ / 50’ Présent, désir, futur

En utilisant le Théâtre Image, les participant·es réfléchiront à ce qu’ils/elles ressentent au moment présent, à ce qu’ils/elles désirent et à la façon dont ils/elles envisagent l’avenir dans leurs contextes professionnels, et à l’impact de ces représentations sur la façon dont ils/elles se comportent avec les autres dans leur travail.

45’ / 90’ Animer les rôles (Partie I)

Les professionnel·les de jeunesse doivent assumer différents rôles lorsqu’ils/elles travaillent avec les jeunes (éducateur·rice, mentor·e, ami·e, autorité…) et chaque rôle a sa propre “proximité”. Avec cet exercice, nous explorons la complexité de la manière dont ces rôles et ces proximités interagissent pour pouvoir identifier et négocier des distances « de sécurité ».

5’ / 5’ Rituel

Répétez le rituel de clôture de la veille.

30’ / 30’ Rituel et échauffement

Rituel créé lors de la première journée et échauffement, activité pour briser la glace ou pour consolider le groupe, au choix.

90’ / 90’ Le formulaire

Les participant·es réfléchiront individuellement aux parties les plus faciles et les plus difficiles de l’atelier afin d’engager une discussion de groupe sur les difficultés et les alternatives pour établir une juste proximité dans le travail avec les jeunes.

60’ / 60’ Les normes

Les participant·es créeront et discuteront d’un ensemble de normes qui pourraient les aider à établir une bonne proximité avec leurs groupes de jeunes. Nous explorerons les implications d’avoir (ou de ne pas avoir) des normes préétablies pour assurer des distances de sécurité dans notre contexte professionnel.

40’ / 45’ Ce qui me dérange

Être capable de reconnaître et d’aborder ce qui nous gêne dans nos relations avec les autres est une compétence sociale importante. Dans cette activité, nous explorons les sentiments conscients et inconscients de malaise et nous redirigeons cette énergie pour mieux créer du lien social avec les autres.

90’ (uniquement en présentiel) Créer une activité (Partie II)

Poursuite de l’exercice “Concevoir une activité”. La tâche ? Créer une activité qui nous aide à négocier des distances de sécurité avec les jeunes.

5’ / 5’ Rituel

Répétez le rituel de clôture de la veille.

30’ / 60’ Rituel et échauffement

Rituel créé lors de la première journée et échauffement, activité pour briser la glace ou pour consolider le groupe, au choix.

90’ (uniquement pour le ligne) Créer une activité (Partie II)

Poursuite de l’exercice “Concevoir une activité”. La tâche ? Créer une activité qui nous aide à négocier les distances de sécurité avec les jeunes.

Animer les rôles (partie II (en ligne et en présentiel) et partie III (en présentiel)

Poursuite de l’exercice « Animer les rôles ».

30’ / 60’ Se rapprocher

Les participant·es partagent leurs pensées, leurs sentiments et les leçons apprises dans un cercle de confiance.

5’ Rituel

Répétez le rituel de clôture de la veille.

Vous trouverez ici une sélection d’activités répondant à quatre objectifs pédagogiques différents : établir un premier contact et s’échauffer, développer des compétences en matière de communication verbale et non verbale, réfléchir à nos relations, comprendre et résoudre les conflits.

  1. 3-method-1-11
  2. 3-method-1-22
  1. 3-method-2-11
  2. 3-method-2-22
  1. 3-method-3-11
  2. 3-method-3-22
  1. 3-method-4-11
  2. 3-method-4-22
  1. 3-method-5-11
  2. 3-method-5-22
  1. 3-method-6-11
  2. 3-method-6-22
  1. 3-method-7-11
  2. 3-method-7-22
  1. 3-method-8-11
  2. 3-method-8-22
  1. 3-method-9-11
  2. 3-method-9-22
  1. 3-method-10-11
  2. 3-method-10-22
  1. 3-method-11-11
  2. 3-method-11-12
  1. 3-method-12-11
  2. 3-method-12-22
  1. 3-method-13-11
  2. 3-method-13-22

« The European Commission support for the production of this publication does not constitute an endorsement of the contents which reflects the views only of the authors, and the Commission cannot be held responsi­ble for any use which may be made of the information contained therein. »