Dans cette section, vous trouverez quelques apports théoriques, des vidéos et des fiches méthodologiques pour développer les  » compétences à connecter  » des jeunes.

 

Nous proposons quatre ressources différentes :

  1. Nos textes théoriques présentent le contexte conceptuel et méthodologique sur lequel nous avons construit nos outils pédagogiques pratiques. Vous trouverez ici une brève introduction à la thérapie comportementale cognitive, à l’apprentissage socio-affectif et à la pédagogie non formelle.
  2. Le « plan de l’atelier » vous montre un ensemble possible d’activités que nous avons testées.
  3. Vous pouvez consulter nos vidéos qui illustrent l’ensemble de l’atelier (« parcours d’apprentissage ») et deux activités spécifiques.
  4. Vous pouvez également utiliser notre matériel pour créer vos propres ateliers afin de développer vos compétences relationnelles. Les fiches méthodologiques vous donnent les informations nécessaires pour réaliser ou adapter les activités que nous avons développées.

L’apprentissage social et émotionnel

L’apprentissage socio-émotionnel (ASE) est un processus d’apprentissage par lequel nous acquérons des compétences sociales et émotionnelles qui sont fondamentales pour la vie. Nous pouvons lire des articles sur les « compétences générales » ou les « compétences de vie », qui sont des concepts similaires aux compétences SEL. Elles englobent la conscience de soi, la gestion de soi, la conscience sociale, les compétences relationnelles et la prise de décision responsable.

Utilisation de la thérapie cognitivo-comportementale pour développer les compétences émotionnelles sociales

Le concept sous-jacent à la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est que nos pensées et nos interprétations jouent un rôle fondamental dans nos sentiments et nos comportements. La TCC aide à identifier les schémas de pensée négatifs et irréalistes et utilise un large éventail de techniques pour aider les participants à les tester et à les ajuster, si nécessaire. La TCC peut être utilisée individuellement ou en groupe. Nous avons intégré la TCC dans nos formations comme moyen de structurer le débriefing de chaque activité, d’aider les participants à identifier ce qu’ils ont ressenti pendant les activités et de faciliter la réflexion sur leurs expériences en surmontant autant que possible les distorsions cognitives. Pour en savoir plus : lien vers le pdf

Théâtre et compétences émotionnelles sociales

Les outils théâtraux sont un moyen utile de transformation individuelle et sociale. Par le biais d’exercices et de mises en scène théâtraux, nous pouvons travailler avec la réalité à de nombreux niveaux différents : en la visualisant sous de nombreux angles, en l’analysant, en l’expérimentant, en générant des stratégies créatives et en nous préparant à la vie réelle. Ce faisant, nous développons simultanément notre perspicacité, notre conscience et nos compétences personnelles, relationnelles et sociales. Le théâtre nous permet de réfléchir et d’agir sur nous-mêmes – esprit, corps et émotion – et sur notre lien avec les autres et avec le monde. Pour en savoir plus : lien vers le pdf correspondant

Intégrer une approche interculturelle

Les différences interculturelles abondent dans la manière dont nous communiquons les uns avec les autres, dont nous créons des relations, dont nous transmettons le respect. C’est pourquoi, dans une formation axée sur la relation, on ne peut faire l’économie d’intégrer une approche interculturelle qui déconstruit les éventuels stéréotypes et préjugés et aide à accueillir la diversité.

Here you find a learning path of 20 hours that is suitable to develop the social emotional skills (SEL) of young people or youth workers.  It is just one possible example on how you can create a coherent training process with our activities. Key activities are explained in a detailed way under the section of ‘method sheets’.

10’ Introduction

Introduction des formateur·rices et les objectifs de la formation

40’ Apprendre à se connaître, consolider l’esprit d’équipe

Choisissez une activité de théâtre d’échauffement qui aide les participant·es à s’habituer à jouer devant les autres et qui convient au début d’un atelier. Nous proposons une activité :
« Nous avons quelque chose en commun »

30’ Règles de groupes & attentes

Établir un espace sûr et prévisible pour tous·tes, en demandant les attentes des participant·es

40’ Intro theatre activity

Établir un espace sûr et prévisible pour tous·tes, en demandant les attentes des participant·es

20’ Pause

20’ La tempête souffle

Un·e participant·e partage quelque chose (une pensée, une expérience, un événement de la vie, une attitude, une habitude, quelque chose qu’il/elle porte, etc.) qui est vrai à son sujet et peut observer combien d’autres participant·es partagent également la même chose.

L’activité est réalisée de manière ludique – il y a une chaise de moins que le nombre de participant·es et tous·tes ceux/celles qui partagent la chose énoncée doivent se lever, trouver et s’asseoir rapidement sur une autre chaise.

30’ Exploration de son identité personnelle

Cette activité permet aux participant·es d’apprendre à se connaître en tant qu’individu·e, de comprendre ce qui les rend semblables et différent·es. L’objectif est de développer la conscience de soi. Nous proposons une activité appelée « Exploration de l’identité personnelle ».

 

30’ Exploration de son identité professionnelle

Cette activité aide les participant·es à prendre conscience de leurs propres valeurs professionnelles et de celles de leurs collègues, de leurs croyances, de leurs attentes et de leurs limites. Nous proposons une activité intitulée « Exploration de l’identité professionnelle ».

 

25’ Activité énergisante

Proposez des activités qui aident les gens à se dynamiser, à bouger leur corps au début de la séance.

25’ Activité OUI/NON

Les participant·es forment des binômes et explorent comment ils/elles peuvent communiquer en utilisant uniquement les mots « OUI » et « NON », et rien d’autre.

110’ Théâtre-image

Cette activité théâtrale aide les participant·es à faire la distinction entre la description d’une situation de conflit et la réaction émotionnelle qu’elle provoque ; à prendre conscience de leur propre interprétation d’une situation et à réaliser la possibilité de nombreuses interprétations différentes de cette même situation.

 

60’ Déjeuner

15’ Danse du miroir

Il s’agit d’une activité non verbale, amusante et énergisante que les participant·es réalisent en binôme. Ils/elles dansent sur des airs différents et reflètent les mouvements de l’autre, en alternance.

 

40’ Explorer les obstacles à l’écoute active

Une activité qui aide à prendre conscience de ses propres capacités d’écoute, qui développe les compétences d’écoute en démontrant les obstacles à la communication et comment cela affecte le/la narrateur·rice. Elle aide également à mettre en relation les participant·es en leur proposant une activité amusante.

20’ Pause

20’ Activités théâtrales préparatoires

Utilisez toute activité de théâtre d’échauffement qui aide les participant·es à se préparer à créer des scènes plus complexes.

80’ Créer des scènes autour des distorsions cognitives

Cette activité sensibilise aux schémas de pensée négatifs courants (« distorsions cognitives »), aide les participant·es à identifier ceux qu’ils/elles ont le plus tendance à utiliser.

20’ Activité énergisante

Proposez des activités qui aident les gens à se dynamiser, à bouger leur corps au début de la séance.

50’ Prendre du recul sur un conflit

L’exercice demande aux participant·es de se faire une première impression sur une situation de conflit interpersonnel complexe, puis de voir si leur impression change si on leur donne plus d’informations sur le contexte. L’objectif est de montrer comment les impressions se forment et peuvent être modifiées, et d’encourager les participant·es à s’exercer à prendre du recul (ce que les acteur·rices ont pu ressentir/ penser). Nous vous suggérons de choisir une histoire dans notre « Collecte d’incidents critiques ».

20’ Sculpture d’une personne qui vous agace

Cette activité de théâtre d’échauffement sensibilise les participant ·es à la manière dont les mouvements du corps, lespostures, les gestes peuvent être utilisés pour exprimer des émotions, des intentions et, comment cela les aide également à réguler les émotions négatives en se moquant d’une situation.

20’ Appropriez-vous vos erreurs

Réduisez la peur de l’échec, moquez-vous des erreurs. Nous proposons pour cela une activité ludique, où les participant·es sont mis·es dans une situation où il est facile de faire des erreurs, et quand cela arrive, ils/elles doivent y faire face de manière amusante.

50’ Transformer l’image

Les participant·es créent une sculpture représentant une situation difficile et essaient ensuite de trouver des possibilités pour résoudre la tension sur un plan non verbal en transformant l’image réelle en une image idéale, étape par étape.

60’ Déjeuner

15’ Activité énergisante

Proposez une activité énergisante qui aide à devenir alerte après la pause déjeuner.

20’ Transformer l’image (suite)

L’activité « Transformer l’image » (commencée avant le déjeuner) se poursuit.

10’ L’image du mot

Cet exercice aide les participant·es à exprimer des émotions et des concepts par des postures corporelles, des gestes.

60’ L’arc en ciel du désir

L’objectif est d’explorer les nombreuses émotions différentes qui surgissent lors d’une situation interpersonnelle conflictuelle, par le biais du théâtre. Cette activité peut durer beaucoup plus longtemps, nous proposons ici une version abrégée où nous démontrons la technique avec seulement 1 (ou au maximum 2) situations.

20’ Pause

120’ Théâtre forum

Le théâtre forum donne aux participant·es l’occasion d’essayer et d’analyser différentes stratégies pour faire face à des situations difficiles qu’ils/elles ne pouvaient pas bien gérer dans le passé.

15’ Conclusion de l’atelier

Évaluer ce que les participant·es ont ressenti pendant les sessions et ce qu’ils/elles ont appris.

Vous trouverez ici une sélection d’activités répondant à quatre objectifs pédagogiques différents : établir un premier contact et s’échauffer, développer des compétences en matière de communication verbale et non verbale, réfléchir à nos relations, comprendre et résoudre les conflits.

  1. method-1
  1. method-2
  1. method-3
  1. method-4
  1. method-5
  1. method-6

« The European Commission support for the production of this publication does not constitute an endorsement of the contents which reflects the views only of the authors, and the Commission cannot be held responsi­ble for any use which may be made of the information contained therein. »